LA SUISSE FACE À LESPIONNAGE - 1914-1918

by CHRISTOPHE VUILLEUMIER

LA SUISSE FACE À LESPIONNAGE - 1914-1918 Author CHRISTOPHE VUILLEUMIER
Isbn
File size 6 Mb
Year 2017
Pages 512
Language English
File format EPUB
Category Historia

Book Description:

Lespionnage en Suisse durant la Grande GuerreLa Première Guerre mondiale ne se déroula pas uniquement sur les champs de bataille. Elle se développa, de manière insidieuse, dans les pays neutres, sous des formes moins sanglantes mais tout autant efficaces. La Suisse, à proximité immédiate des pays en guerre, parfois à quelques centaines de mètres des affrontements, allait être un terrain particulièrement propice pour lespionnage. Allemands, Français, Anglais, Autrichiens, Turcs, tous développèrent des réseaux de renseignements sur le territoire helvétique, organisant à certaines occasions des opérations militaires entre Zurich et Genève.Industriels suisses impliqués dans léconomie de guerre, tel Jules Bloch dont le train cheminait sans cesse de Bienne à Genève, chargé de fusées dobus, Nachrichtenoffizier, comme Hans Shreck, chef du contre-espionnage allemand qui allait être arrêté par la police fédérale avant dêtre exfiltré de la clinique dans laquelle il était interné, ou simples agents recrutés parmi la population locale, les espions allaient devenir une hantise dont les Suisses conservent un vague souvenir sans pourtant se rappeler les événements qui défrayèrent les chroniques cinq années durant.Analyse détaillée de lampleur du phénomène despionnage dans une Suisse présumée neutreEXTRAITLa Suisse au début du XXe siècle vit loin des enjeux coloniaux. Ses villes les plus importantes, alors en expansion – on compte ainsi une croissance de la population urbaine de près de 73 % entre 1890 et 1910 – abritent banques et hôtels dans lesquels les aristocrates et les bourgeois de lEurope entière viennent chercher lexotisme et la quiétude, certains se risquant dans les vallées secondaires alpines du pays comme Rainer Maria Rilke qui arpente les vallées valaisannes, ou dautres allant prendre les eaux dans les stations thermales à la mode. On se rend alors à Baden, à Ragaz ou à Leysin pour soigner une tuberculose.

 

 

Download (2 Mb)

0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *